KAREN CHATAIGNER

A l’origine

A l’âge de 21 ans, alors engagée dans une carrière scientifique, c’est entre deux gouttes dans un tube à essai qu’une collègue me dit : « Karen tu devrais aller voir un match d’improvisation théâtrale, ça t’irait bien ! »

Déterminée à quitter cet univers qui ne me correspond pas et à trouver une passion, je décide de suivre son conseil.

Je secouais la tête en signe de « j’irai parce qu’entre nous, je vais mourir si je continue à travailler ici et si je ne trouve pas une passion … Et je t’avoue que la patin à glace c’est pas gagné »

Incroyable ce qu’un hochement de tête peu dire à certain moment. Et j’y suis allé.

Ce fut le coup de foudre...pour la scène !

Voir ces comédiens rebondir, s’adapter, faire rire...et S’AMUSER, c’était magique !

Je passe donc dans la foulée la sélection de la ligue d’improvisation de Strasbourg. J’y resterai durant 15 ans avant de rejoindre une compagnie professionnelle pendant 7 ans puis une seconde pendant 5 ans.

Plus de 3000 spectacles à mon actif... La passion n'a pas de limites !

L’ENTREPRISE

Mais je ne m’arrête pas là ! Ma passion me pousse à transmettre et à former.

J’élabore des modules comportementaux pour faciliter la communication dans les entreprises, à base d’exercices d’improvisation théâtrale.

Je dirige ensuite mon entreprise durant 7 ans, spécialisée dans la formation par le théâtre. Je suis depuis formatrice à travers toute la France en privilégiant les entreprises alsaciennes… et quel bonheur !

Ses shows

Mais je ne m’arrête toujours pas… bon sang !

Je me réveille un matin, avec cette folle idée d’être seule sur scène…et je me lance. Mon premier one woman show « Ça pique ! » est né.

J’écris, je joue, je réécris, je rejoue, j’essaye, je barre, je refais et j’écoute :

« Construire c’est enlever. » (Etienne Bayard)

« Tous les retours sont bons à prendre. Ceux qui reviennent le plus souvent sont ceux qui sont vrais. » (Nicolas Canteloup)

«  Oser c’est bien. Doser c’est mieux ! » (Samir Hadib, directeur du Théatre de Tatie à Marseille)

Je joue mon premier one woman show 150 fois à travers l’Europe, et après 4 ans je me rends compte que j’ai changé. Il est temps de tout reprendre à zéro et de repartir avec un nouveau spectacle !

Et c’est reparti pour mon deuxième one woman show « Changez pas trop ! »

LA COMEDIENNE

Et sans jamais m’arrêter, je passe devant la caméra. Les courts métrages, ou l’art de se laisser guider par un réalisateur pour exister à travers la peau d’un personnage… J’adore !

Et pourquoi ne pas chercher à piéger les gens avec des caméras cachées ? Pour moi, ce sera finalement des Kaméras pas Kachées ! , comme surprise surprise mais en moins grand ?

Je laisse alors ma folie s’exprimer pour surprendre les gens autrement ! Là encore, j’adore !

LE PUBLIC

A vrai dire, si je fais ce métier c’est que je suis amoureuse des autres.

Que ce soit en entreprise, sur scène ou dans la rue, j’aime partager ma folie pour faire rire, mais surtout pour toucher au cœur, sans langue de bois !

Pour moi le vrai partage né du rire ! Alors rions et soyons vrais, ça soulage !

En photos