France 3 Grand Est : Faire rire là où ça fait mal

Faire rire là où ça fait mal

Les violences faites aux femmes, on peut aussi les dénoncer par le rire. L’artiste et humoriste Karen Chataîgnier en a fait un sujet de prédilection. Son dernier spectacle-conférence les Non perdus était présenté mardi 24 octobre à Strasbourg. Un show créé sur la base de témoignages de femmes victimes.

Les agressions, les stéréotypes, tout y passe pendant près d’une heure, avec la furieuse envie d’en finir avec l’ignorance. Dans le public, des hommes et des femmes pris par le rire avec une pointe d’amertume. Car qui n’a pas vécu, ou qui ne connaît pas untel qui connaît untel qui a vécu une forme d’agression moral ou sexuel ? À la sortie de la représentation nous avons, une de fois de plus, tendu notre micro.


 
Extrait de l’article de France 3 Grand Est : Violences sexuelles : “Je n’ai même pas osé en parler à mes parents” – 26/10/2017